Les 7 secrets d’une bonne entente entre voisins

Habitant au sein d'une résidence ? Vous avez tout à gagner à faire connaissance avec la copropriété et à instaurer une bonne entente entre voisins. La crise sanitaire a visiblement renforcé les liens de voisinage. En effet, une étude menée par Bellman révèle que 54 % des Français se sont montrés plus altruistes à l'égard de leurs voisins pendant le confinement.

Comment faire pour cultiver ces relations et faire de la vie en communauté un plaisir plutôt qu'un cauchemar ? Bellman vous livre les secrets d'une bonne entente entre voisins

Se rendre service : la base d'une bonne entente entre voisins

Solliciter ses voisins demande à certains de prendre son courage à deux mains (ou à deux pieds quand il s'agit de monter l'étage au-dessus !). Et pourtant, vous êtes enfin résolu à monter Deux fois monter ce meuble à chaussures qui campe dans votre entrée depuis des lustres. Vous n'êtes pas franchement friand à l'idée de casser votre PEL pour investir dans du matériel ? Ça tombe bien, Michel du 5e dispose d'une caisse à outils dernier cri et adore partager sa passion pour le bricolage. Faire du covoiturage, arroser les plantes ou encore nourrir le chat de madame Martin : autant de gestes simples qui entretiennent le contact, apportent de la convivialité et permettent de se rendre utile.  Enfin, il n'est pas rare que les résidences possèdent une belle une mixité intergénérationnelle Ainsi, les petits services entre voisins se développent, ce qui participe à la création d'un climat d'entraide et de confiance. 

Le saviez-vous ? L'étude menée par Bellman montre que 54 % des Français estiment que les petits services entre voisins se sont développés pendant le confinement.

Soyez prévenant : une pendaison de crémaillère, des travaux ...?

Vivre en communauté nécessite le respect de règles incontournables. Le bruit demeure un sujet délicat, fâchant bien des copropriétaires. 

On distingue deux types de nuisances sonores : les bruits redondants (aboiements, talons, musique trop forte, etc.), et les nuisances nocturnes. Certaines bonnes pratiques sont faciles à adopter : baisser le volume sonore, faire ses machines à laver ou encore passer l'aspirateur en journée. Si la musique adoucit les mœurs, elle génère parfois quelques dissonances. 

Vous avez le cœur à la fête et souhaitez convier vos amis pour une petite soirée ? Un mot d'ordre ? La courtoisie. Mettre un petit mot à l'entrée de votre immeuble est généralement très apprécié par le voisinage. Et pourquoi ne pas proposer à vos voisins de passer ? 32 % des Français affirment avoir partagé plus de moments festifs avec les membres de leur résidence pendant la crise sanitaire.

Vous envisagez de réaliser des travaux pendant quelques jours ? Les gros travaux, le bricolage et le jardinage font l'objet de réglementations établies par votre commune ou votre Syndic.

Vous subissez des troubles du voisinage ? Votre Syndic peut intervenir en cas de conflit ! Un conseil : détaillez vos troubles dans une lettre recommandée avec avis de réception. Le syndic de copropriété envoie à son tour un avertissement à l’auteur des nuisances. Il lui rappelle alors les interdictions au sein de la copropriété et lui demande de les respecter.

Organiser des moments conviviaux

Allez viens boire un petit coup à la maison ! Quoi de mieux que d'organiser des moments agréables entre voisins pour faire connaissance ? En 2019, près de 10 millions de Français ont participé à la fête des voisins. Ce chiffre éloquent révèle une réelle propension à partager des moments avec son voisinage. Les participants considèrent les relations entre voisins comme des instants précieux / privilégiés qui enrichissent leur quotidien. À la maison, dans un bar ou au sein d’un espace commun, faites comme ces 10 millions de Français et boostez vos relations de bon voisinage. Ces rencontres sont également une opportunité d'échanger sur les bons plans du quartier, d'organiser des goûters entre enfants, ou même, soyons fous, de trouver l'amour.  29 % des Français indiquent que de nouveaux couples ont émergé pendant la période du COVID-19. Après tout, qui sait ce que vous réservent ces instants de partage ?

À l’occasion de la fête des voisins, Bellman fait bénéficier à ses clients d’une remise de 10% sur les produits apéritifs de la Fédération Française de l’Apéritif.

Respectez les espaces communs 

Le savoir-vivre ne coule pas toujours de source, on vous le concède. Les  débordements dans les espaces communs (paliers, ascenseurs, aires de jeux, espaces verts, etc.) irrite parfois les habitants d'un immeuble. A terme, cela fragilise les relations. Des conseils pour une entente cordiale entre voisins ? 

  • Désencombrez les espaces communs. 
  • Essuyez-vous les pieds avant de rentrer dans l'immeuble. 
  • Ne laissez pas vos poubelles à l'abandon.
  • Garez-vous correctement, etc.

Pour éviter que certains trouble-fêtes ne fassent tourner les relations de voisinage au cauchemar, les syndics affichent généralement le règlement intérieur de la copropriété dans les espaces communs. 

En cas de dégradations des parties communes, n'hésitez pas à prendre contact avec le syndic pour faire respecter vos droits. Faites part à votre gestionnaire des dégradations constatées, ainsi que la cause si celle-ci est identifiée ou confirmée. Vous êtes le responsable ? Proposez directement une solution ainsi qu'un devis, sans oublier de préciser que vous prenez ces frais en charge.

Vérifier la compatibilité de votre animal de compagnie avec le voisinage

Votre chien aime chanter La Traviata ? Votre chat Nestor se prend pour un Yamakasi sur les terrasses de l'immeuble ? Des désagréments (dégradations des paillassons, portes griffées, défections inappropriées, etc.) peuvent être sujets à des frictions au sein des copropriétés.

Rassurez-vous, la loi du 9 juillet 1970 stipule que les propriétaires ne peuvent interdire aux loueurs et copropriétaires de posséder un animal de compagnie. Alors, comment conserver une bonne entente entre voisins sans transformer la cour de l'immeuble en chenil ?  

  • Pensez à attacher votre chien en laisse dans les parties communes.
  • Évitez d'adopter un tigre, un chien de combat ou un dinosaure : les animaux dits dangereux ne sont pas toujours autorisés en copropriété.
  • Adoptez un nombre d'animaux raisonnable.
  • Limitez au maximum les aboiements incessants. 
  • Ramassez systématiquement leurs déjections dans les parties communes.

Évitez d'arroser vos plantes au-dessus du balcon des voisins

Vous avez la main verte ? Vous adorez chouchouter votre plant de tomates cerises ? Bien que très louable, votre soutien à la biodiversité devra respecter quelques règles incontournables. Par exemple, il faut éviter d'arroser vos plantes au-dessus du balcon de vos voisins. L'action de l'eau répétée détériore les armatures métalliques ainsi que la maçonnerie des balcons attenants. Également, faites-le à des heures raisonnables. Outre la nuisance sonore engendrée, une dégradation matérielle est souvent constatée.

Rassurez-vous, profiter d'un peu de verdure sur sa terrasse est tout à fait possible. N'hésitez pas à consulter le règlement de votre immeuble ou à vous adresser à votre syndic de copropriété pour connaître vos droits et devoirs.

Communiquez : le b.a.-ba pour une bonne entente entre voisins

Selon les experts, le manque de communication est bien souvent la cause d'un conflit ou de malentendus. De fait, lorsque les autorités prennent en main une dispute, elles constatent souvent que le voisin pointé du doigt n'a pas conscience du désagrément occasionné. Un secret implacable ? La communication. L'étude menée par Bellman en 2021 révèle que pour 48 % des répondants les conflits entre voisins ont diminué depuis le confinement. Vivre en parfaite harmonie avec ses voisins ne relève pas de l'impossible. Voici quelques tips pour établir une bonne relation entre voisins : 

  • Faites le premier pas : présentez-vous lors de votre emménagement et allez à la rencontre de vos nouveaux voisins.
  • Saluez les autres habitants dans les parties communes. Un mot gentil, une salutation et de simples sourires contribuent à faire bonne impression. 
  • Proposez de rendre service pendant les vacances.
  • Ne laissez pas sous silence des comportements jugés incorrects. Tout en restant poli et diplomate, exprimez-vous et tentez de trouver une solution adaptée à tout le monde.

Besoin de contacter un voisin dont vous n’avez pas les coordonnées ? Depuis votre espace en ligne Bellman, vous pouvez directement envoyer un message à votre voisin. Simple, rapide et efficace non ?

Vous détenez désormais les secrets infaillibles pour garantir une bonne entente entre voisins. Vivre en communauté quand on en connaît les codes, peut devenir un jeu d'enfant. La preuve en est : 48 % des Français affirment que l'agressivité entre voisins s'est calmée pendant le confinement. En effet, se rendre service, communiquer, ou encore veiller à la tranquillité du voisinage sont des actions qui paraissent anodines mais facilitent la cohabitation. Alors, prêt à mettre ces conseils en pratique ? 

 


Poursuivre votre lecture...

Retour au blog

À lire sur notre blog...

Voir tous les articles