Syndic bénévole ou syndic de copropriété professionnel, comment choisir ?

Vous le savez sûrement, une copropriété ne peut fonctionner sans syndic de copropriété, la loi oblige les copropriétés à en avoir.

Vous pouvez donc en mandater un ou en constituer un vous même ! Son élection se fait lors de l'assemblée générale annuelle de votre copropriété. S'il obtient la majorité absolue, il devient instantanément le mandataire du syndicat des copropriétaires 🎉

Syndic bénévole

Comment devient-on syndic bénévole ?

Bénévole vous avez dit ? Et bien oui, un syndic de copropriété bénévole est composé d'un copropriétaire (uniquement !) qui accepte bénévolement, de mettre ses compétences et son temps à disposition de la copropriété et des copropriétaires.

Sachez, que pour faire partie du syndic bénévole (donc être élu), il faut impérativement être propriétaire d'un lot, peu importe sa taille et son poids en termes de tantièmes dans la copropriété. Et c'est via un vote à la majorité absolue que l'on devient syndic bénévole. Il est donc important de vous présenter en amont de votre assemblée générale si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté.

Pour qui et pour quoi un syndic bénévole ?

L'avantage est donc bien évidemment le gain d'argent car il n'y a pas d'honoraire à prévoir, mais l'implication du syndic bénévole sera fort en temps et énergie. Il faut prévoir de dédommager les frais engagés, pour l'exercice de sa fonction de syndic bénévole au sein de sa copropriété.

On recommande ce mode de gestion pour les petites copropriétés cependant. Et s'improviser syndic bénévole n'est pas une bonne idée. Il faut bien se préparer en amont, s'informer sur la loi et la connaître au mieux, s'assurer que l'on aura du temps à consacrer à cette mission, et avoir une bonne compréhension de ce qu'est la comptabilité de copropriété.

Les implications du syndic bénévole

À la différence du syndic professionnel, le syndic bénévole n'a pas besoin d'obtenir une carte professionnelle, une garantie financière et n'a pas besoin d'une assurance responsabilité civile.

Pour faciliter la vie des copropriétaires, il est important d'avoir un endroit sur lequel trouver tous les documents de la copropriété.

Il faut aussi prévoir de tenir la comptabilité de la copropriété. C'est bien évidemment important pour les propriétaires, mais aussi pour les locataires, qui demandent de plus en plus la régularisation des charges de copropriété sous peine de ne plus payer les provisions pour charges qui leur sont imposées par leurs propriétaires.

Nous recommandons aussi au syndic bénévole de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, qui le couvrira en cas de faute qu'il commettrait dans le cadre de ses fonctions de syndic bénévole.

Il est vivement conseillé que le syndic bénévole adhère à une association professionnelle, pour l'assister dans ses missions juridiques, techniques et comptables.

Mais alors quelles sont les activités administratives qu'un syndic bénévole doit effectuer ?

  • Gérer la bonne exécution des travaux de la copropriété : gérer l'avancement, les prestataires, les coûts, etc. ;
  • Souscrire et/ou remettre en concurrence les contrats d’assurance de l’immeuble ;
  • Veiller à l'entretien et à la maintenance de l'immeuble, ainsi qu'à la tenue à jour du carnet d'entretien ;
  • Gérer les contrats de services courants de l'immeuble : eau, chauffage, etc.
  • Préparer, organiser et tenir l'assemblée générale annuelle, et en rédiger un rapport à posteriori ;
  • Prendre la responsabilité de représenter le syndicat des copropriétaires devant le juge, si procédure judiciaire il y a ;
  • Conserver en lieu sûr les archives de la copropriété ;
  • Ouvrir un compte séparé pour le syndicat des copropriétaires.

Et les activités comptables ?

  • Tenir la comptabilité du ou des compte(s) du syndicat des copropriétaires ;
  • Élaborer un budget prévisionnel annuel ;
  • Organiser le vote en assemblée générale, du montant des provisions pour travaux, pour charges des parties communes, etc.
  • Gérer le recouvrement des débiteurs de la copropriété et lancer des procédures en cas d'impayé ;
  • Gérer le recouvrement des charges de copropriété ;
  • Mettre à disposition des copropriétaires, les comptes annuels des gestion, notamment à l'occasion de l'assemblée générale annuelle.

Syndic professionnel

Pour qui et pour quoi un syndic professionnel ?

Le syndic professionnel est externe à votre copropriété, il fait donc preuve d'objectivité face à toute situation. Il a un rôle de médiateur, mais saura aussi faire appel à des experts et pourra saisir la justice en cas de litige, quel qu'il soit. Le risque d'impayé est bien souvent amoindri avec un syndic professionnel.

Les gestionnaires de copropriété ont des connaissances juridiques, de technique du bâtiment, en comptabilité, mais aussi en gestion du personnel en cas de présence d’un gardien ou d'un employé d’immeuble.

Le syndic de copropriété professionnel est obligatoirement assuré (loi n° 70-9 du 2 janvier 1970) pour sa gestion en responsabilité civile. Cela signifie que les copropriétaires peuvent être indemnisés en cas de faute de gestion de la part du syndic de copropriété. Les fonds des copropriétaires sont également garantis par des caisses de garanties professionnelles spécifiques.

Le syndic professionnel Bellman

Bellman est un syndic de copropriété professionnel, et comme tout syndic professionnel, il vous faudra voter un forfait annuel en assemblée générale, pour l'exécution de sa gestion.

Chez Bellman, ce n'est pas un, mais deux gestionnaires qui travailleront sur la gestion de votre copropriété. Parce qu'avec 2 gestionnaires, c'est deux points de contact pour vous, et c'est une réactivité assurée dans la journée pour toutes vos questions.

Les gestionnaires et votre comptable copropriété travaillent sur un logiciel que nous avons développé en interne. C'est un outil de gestion de projet et de collaboration pour les gestionnaires et comptables, qui vous permet à vous, copropriétaire, de voir en temps réel sur votre portail Bellman, tout ce qui est fait pour votre copropriété.

Chaque sujet donne lieu à la création d'un dossier sur lequel vous avez une visibilité complète : appels d'offre, devis obtenus, échanges entre les gestionnaires et les prestataires sélectionnés, etc.

Et côté comptabilité ? Vous voyez en temps réel où en est la comptabilité de votre copropriété : les budgets votés par poste de charge avec les dépenses correspondantes, les niveaux d'impayés s'il y en a, etc.

Avec Bellman, le conseil syndical a donc toutes les cartes en mains, et la visibilité nécessaire pour exercer au mieux son rôle de contrôle sur la gestion de votre immeuble. Et il en passera nettement moins, voire plus du tout, sur la gestion.

Alors, syndic bénévole ou syndic professionnel ? Ne prenez pas de décision hâtive, examinez bien votre cas, et si vous avez un doute, une question ou un besoin de conseil, contactez-nous maintenant, un gestionnaire vous appellera très rapidement !

Poursuivre votre lecture...

Retour au blog